Un grand empire

Nations

Les Hurons-Wendats

Un grand empire

La nation huronne-wendate constituait jadis le premier grand empire nord-américain. Pourtant, elle ne compte aujourd’hui qu’un peu plus de 2 800 individus au Canada, dont environ 1 100 résident à Wendake. Située à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Québec, cette communauté possède un petit territoire d’à peine cent hectares.

Selon la légende, la nation huronne-wendate descend directement d’Aataentsic, «l’ancienne», qui serait tombée du ciel sur le dos de la grande tortue. Dans sa main, elle tenait des semences de maïs, de courges, de haricots et de tabac. La période avant l’arrivée des Européens constitue un âge d’or où la paix règne et où la langue des Hurons-Wendats est utilisée pour tous les échanges commerciaux, comme l’anglais l’est aujourd’hui. Concentrée près de la Baie Georgienne, cette nation de langue et de tradition iroquoiennes, est un acteur de premier plan en Amérique. Avec une population comptant à son apogée plus de 40 000 personnes réparties dans une vingtaine de villages, ces grands commerçants sont au centre même des échanges entre Européens et Amérindiens. Ils forment près des Grands Lacs une confédération de quatre tribus distinctes : les Attignawantans, ou peuplade de l'ours, les Arendaronons, la peuplade du rocher, les Tahontaenrats, celle du chevreuil et finalement, les Attignaenongnehacs, la peuplade de la corde dont sont issus les Hurons-Wendats d’aujourd’hui.

Par la suite, des guerres avec les Iroquois et l’arrivée de nouvelles maladies, amenées par les jésuites notamment, font ravages dans la population huronne-wendate. Au XVIIe siècle, comme c’est le cas pour tant d’autres nations autochtones, une grande partie de la population huronne-wendate est décimée. C’est alors qu’elle prend le chemin de Québec, où à peine une poignée de survivants tentent de maintenir en vie les traditions de cette prestigieuse nation.

TRADITIONS CULINAIRES

Les Hurons-Wendats sont de bons agriculteurs qui, en conservant le fruit de leurs récoltes, ont su éviter les disettes. Ils cultivent ce que l’on appelle les trois sœurs : la courge, le maïs et le haricot. Ils les utilisent pour préparer la sagamité, un plat qu’ils accompagnent de viande de gibier ou de poisson.

PORTRAIT D’UN HURON-WENDAT

Rencontrez la famille Sioui, des Hurons-Wendats de Wendake, qui nous préparent de la sagamité et des crêpes de maïs aux noisettes sauvages. 

Toutes les nations

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre!

Abonnez-vous

Chien Fumant

Suivez
Pachamama sur

  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
  • Flickr

Émissions

Les trois sœurs chez les Hurons-Wendats

Chez les Hurons-Wendats, le menu est simple : maïs, courge, haricot et beaucoup d’émotions pour évoquer la mémoire et la survivance des traditions.

Toutes les émissions

Livre

Découvrez le livre PACHAMAMA Cuisine des Premières Nations, un merveilleux voyage historique et culinaire. +

Où le trouver ?

FMC APTN TFO Sympatico - Vite une recette.ca LCR Éditions du Boréal Pimiento

Pachamama tous droits réservés © 2010-2014  |  Politique de confidentialité
Une réalisation web de Pimiento et Absolunet